fbpx

Le Sommet des Rêves

Le Sommet des Rêves

Aujourd’hui, on vous présente Jean-Baptiste ! Mosellan de 28 ans, installé à Paris, Jean-Baptiste est un grand rêveur et passionné de sport depuis son plus jeune âge. Son crédo ? 

« L’impossible existe seulement dans le dictionnaire. »

Cet été, il a décidé de partir à la conquête du Mont Elbrouz (5642m), le plus haut sommet d’Europe, afin de récolter des dons pour l’Association Petits Princes qui, depuis 1987, réalise les rêves des enfants et des adolescents gravement malades.

Men smiling next to a sign at the top of a mountain

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce challenge ? 

J’ai eu la chance de partir en échange universitaire aux Etats-Unis durant mes études. C’est outre-Atlantique que j’ai pris conscience d’une chose : même si ton projet peut paraître fou, si tu y crois, quel qu’il soit, que tu t’en donnes les moyens et qu’en plus cela permet de rendre service à autrui, fonce, et ne regarde pas dans le rétroviseur. De retour en France pour un stage, je m’étais donc lancé comme défi de réaliser un projet à la fois sportif et solidaire afin d’aider des enfants malades. Savoir donner un peu de son temps pour des personnes qui en ont réellement besoin, voilà ce qui m’a poussé à créer mon projet sportif « Le Sommet des Rêves ». 

Pourquoi avoir choisi le Mont Elbrouz ?

J’ai déjà eu la chance d’atteindre les sommets du Mont Blanc et du Kilimandjaro depuis 2014 et de reverser plus de 3600€ à l’Association Petits Princes. Ces défis ont été très fort humainement. Le Mont Elbrouz est la suite logique du Sommet des Rêves car il s’agit du plus haut sommet d’Europe orientale. Le défi sportif est de taille même s’il reste accessible à un amateur comme moi. Je m’entraîne régulièrement en course à pied et vais également effectuer un prochain stage d’alpinisme dans les Alpes pour me remettre au niveau afin de dompter ce géant mythique. 

Que signifie le voyage pour toi ? 

« Rester, c’est vivre. Voyager, c’est exister. » Gustave Nadaud

J’adore cette citation qui résume ma pensée du voyage, celle de l’ouverture d’esprit aux autres cultures, à la tolérance et à son accomplissement personnel. Celui ou celle qui ne voyage pas reste un livre fermé et ne peut pas comprendre le monde qui l’entoure. J’ai eu la chance de partir dans différents pays lors de mes études et ainsi de vivre quelques mois aux Etats-Unis, en Allemagne, en Irlande ou encore en Finlande. Mais voyager ne signifie pas forcément rester longtemps sur place, il faut voyager vrai et s’imprégner de la culture locale pour faire de son voyage une pleine expérience. Finalement, je partage totalement la même philosophie que Just Boarded : un tourisme responsable et des échanges avec la population locale pour faire du voyage une réussite humaine avant tout.

Man posing next to a sign at the bottom of a refuge in the mountains

Pourquoi avoir choisi l’Association Petits Princes ?

L’Association Petits Princes permet à des enfants et adolescents gravement malades, atteints de cancers et leucémies notamment, de réaliser leurs rêves durant leur période d’hospitalisation et ainsi de pouvoir s’évader l’espace d’un instant. Cela peut s’agir d’une rencontre avec sa célébrité préférée, d’aller nager avec les dauphins, d’être en immersion dans une caserne de pompiers, de passer une journée de princesse à Disneyland et bien d’autres rêves. Je suis sensible aux rêves des enfants car il faut leur permettre de nourrir leur imaginaire et de les aider à croire que tout est possible. J’ai également eu la chance de rencontrer les bénévoles de l’Association ainsi que la fondatrice Mme Dominique Bayle qui se donnent corps et âme pour la réalisation des rêves. Les soutenir à mon humble échelle, c’est simplement aider ces rêves d’enfants à se concrétiser.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Mon projet Le Sommet des Rêves s’est doté depuis cette année, grâce à un ami webmaster, d’un site Internet pour faire la promotion de mon défi sportif et solidaire. Le projet est soutenu par la Région Grand Est et la Reine de la Mirabelle (également marraine du projet). Mais je recherche toujours des entreprises sponsors prêtes à m’aider financièrement afin de payer toute la logistique comme le guide de haute montagne, le matériel technique ou encore les vols internationaux France-Russie. Quant à la partie solidaire avec les dons pour l’Association Petits Princes, je souhaiterais idéalement atteindre la barre symbolique des 3000€.

___

Pour soutenir Jean-Baptiste dans son aventure, faîtes un don à l’Association Petits Princes et/ou parlez de son projet autour de vous ! Sa page de collecte de dons sera ouverte jusqu’au mois d’août 2019, juste après la réalisation de son défi sportif. Chaque don est sécurisé, reversé directement à l’Association et déductible en partie des impôts.

Couple holding a banner at the bottom of a snow-capped mountain

L’Association Petits Princes est la seule association en France à réaliser plusieurs rêves pour un même enfant malade en fonction de l’évolution de sa pathologie. Un enfant qui vit ses passions et réalise ses rêves, c’est un enfant qui trouve une énergie supplémentaire pour se battre contre la maladie !

Marie

Leave a Reply

Subscribe to our newsletter

Be the first to know about our latest news, deals and updates!

Other posts you might like

You have a question? We have an answer.